Prendre RDV avec Gaëlle Piton, sophrologue, coach et instructrice en méditation de pleine présence en présentiel au cabinet de Taverny (95) ou en visio

Sophrologie et grossesse

C'est l’une des applications les plus connues de la sophrologie. Presque toutes les maternités proposent gratuitement 8 séances de « préparation à la naissance » et vous pouvez également en bénéficier auprès de sages-femmes libérales. Vous pouvez également choisir d’être accompagnés en complément par une sophrologue en groupe ou en cabinet. En effet, bien souvent les séances de préparation « classique » sont plus centrées sur les mécanismes physiologiques de la grossesse, le côté « technique » de l’accouchement. Idéalement, vous pouvez commencer la sophrologie au quatrième mois de grossesse car le risque de fausse couche est plus important lors du premier trimestre (10 à 15% des grossesses) mais vous pouvez choisir de le commencer un peu plus tard en fonction de vos besoins et envies.

 

La sophrologie et le travail spécifique sur le schéma corporel permettent pendant la grossesse d’accueillir et accepter les grandes transformations  et rapides changement d’états du corps tout au long de la grossesse (prise de poids, fatigue, stress, hypersensibilité, changements d’humeur...) ainsi que les divers désagréments et troubles physiologiques (nausées, maux de tête, hémorroïdes, maux de dos, reflux, problèmes de sommeil...). Elle permet de laisser place à toute l’ambivalence des sensations et émotions à ce moment-là (la croyance « c’est la plus belle chose au monde » faisant encore beaucoup de tort et entraînant beaucoup de culpabilité chez les femmes qui n’ont pas la sensation de vivre le meilleur moment de leur vie !). La sophrologie invite également la maman (mais aussi le papa) à se détendre, à préparer sereinement l’accouchement afin qu’il soit le plus serein, le plus heureux possible en activant les vivances positives. Elle permet de trouver SA propre façon de vivre la grossesse en se protégeant des avis que l’entourage ne cessera de vous donner.

Sophrologie et accouchement

La sophrologie peut aider la future maman à vivre son accouchement en conscience et ne pas uniquement le subir en lui offrant la possibilité de devenir actrice de sa maternité et de prendre en compte la dimension humaine, affective et émotionnelle d’un acte bien souvent réduit à son aspect médical et technique. La sophrologie permet de rétablir le lien corps/esprit dans l’acte d’accoucher

 

Certaines femmes ont recours à la sophrologie pour ne pas prendre la péridurale, comme une alternative. Là encore, il est important de rester ouvert et de laisser place à l’expérience telle qu’elle se présente. Toujours est-il que la sophrologie permet de gérer la douleur des contractions, de l’accouchement, essentiellement grâce au travail de la respiration. Elle permet ainsi d’éviter au mieux, en étant respectueux de soi, les déchirures.

 

Préparer son accouchement avec la sophrologie requiert là aussi un entraînement pour optimiser son potentiel le jour de l’accouchement. La pratique est là encore garante de l’efficacité de la méthode.  

 

Extrait de l'ouvrage "Le grand guide de la sophrologie au quotidien" de Gaëlle Piton

Éditions Trédaniel.Le Courrier du Livre

Gaëlle Piton sophrologue sophrologie Taverny et Val d'Oise. Coaching et coach à Taverny et Val d'Oise

© Gaëlle Piton - Écrivaine - auteure - journaliste. Accompagnement sophrologie méditation & coaching. Formatrice et Conférencière - Artiste - Séances et formations en ligne- Cabinet à Taverny (95) Val d'Oise